Annuaire des thèses

Évaluation de la pérennité des ouvrages de génie civil dans des contextes en évolution : développement de méthodes non destructives en forage ---

Description

Directeur :
JF Lataste
Date de début :
01/11/2019
Date de fin :
31/10/2022
Résumé
Les outils d’évaluation non destructive (END) présentent un intérêt fort, puisqu’ils permettent de multiplier les mesures sur les ouvrages de génie civil dans l’espace et le temps, améliorant ainsi la connaissance de l’ouvrage et de sa dynamique. Dans le cas des ouvrages plus massifs et de leur fondation sur roc, les solutions techniques pour la recherche et la caractérisation de défauts restent problématiques. L’ingénieur recourt souvent aux prélèvements, voire au forage dans l’ouvrage. Ces travaux présentent pourtant toujours la faiblesse d’être très localisés, et, dans le cas des forages, restent sous-exploités, puisque rien n’est fait au-delà de l’analyse des carottes prélevées. Les approches développées en géologie avec les outils de diagraphies (géophysique de forage) présentent un potentiel fort afin de mieux exploiter ces forages. Cette thèse porte sur le développement de nouvelles méthodologies de diagraphies qui seront adaptées et optimisées pour le contexte des fondations rocheuses des ouvrages de génie civil. Il s’agit en effet de développer des méthodologies reposant sur l’END des caractéristiques du massif rocheux comme fondation, au moyen de mesures réalisées en combinant différentes techniques de diagraphies (sismiques, électriques, géocaméra...). Le travail consistera d’abord à évaluer les potentiels d’intégration des différentes techniques disponibles dans un système holistique. L’identification des spécificités du domaine du génie civil permettra de proposer des adaptations scientifiques et des technologies nécessaires pour le traitement des données en vue d’améliorer la précision et la justesse du diagnostic. Des travaux numériques et expérimentaux sur corps d’épreuve et ouvrage réel seront menés pour proposer une méthodologie adaptée aux mesures sur site. Le comportement mécanique, les propriétés de transferts, ou la présence d’endommagements localisés seront visés. Puis les éléments tels que la caractérisation de l’homogénéité ou de la distribution des propriétés le long du forage viendront compléter les éléments de diagnostic. Finalement le travail proposera une méthodologie de mesure, d’analyse et de mise en forme des résultats pour être utile à l’ingénieur gestionnaire.
Type de financement :
Allocation de recherche
Laboratoire :
I2M - Institut de Mécanique et d'Ingénierie de Bordeaux
Entreprise(s) partenaire(s) :
École doctorale :
Ecole doctorale Sciences pour l'ingénieur
Lien
Cette thèse est en cours.

Mot(s)-clé(s)

  • Comportement physique et mécanique
  • Contrôle non destructif
  • Essais in situ
  • Géologie de l’ingénieur
  • Géophysique