Annuaire des thèses

Comportement, modélisation et dimensionnement des structures en matériaux composites pour le bâtiment et les travaux publics Bruno JURKIEWIEZ

Description

Directeur :
Bruno JURKIEWIEZ
Date de début :
29/03/2019
Date de fin :
01/05/2019
Résumé
Les matériaux composites, largement utilisés dans des secteurs industriels comme l’aéronautique, l’automobile ou les loisirs, ont vu leur utilisation croître dans le domaine du bâtiment et des travaux publics ces dernières années mais leur emploi reste modeste, en France notamment. Pourtant, ces matériaux présentent un fort potentiel : un ratio performance / poids élevé, une faible masse, une grande facilité d’installation / construction, une bonne résistance à la corrosion et à la fatigue, un faible coût d’entretien. Les récents résultats de recherche sur les structures fléchies montrent que les matériaux composites, utilisés seuls ou associés à d’autres matériaux traditionnels de la construction, offrent un haut potentiel de performances et d’utilisation pour concevoir et construire des éléments structuraux rigides et résistants. Des verrous scientifiques persistent sur le comportement non linéaire géométrique (déversement, instabilité), le comportement des structures composites associés à d’autres matériaux, la connexion et les assemblages, le comportement au cours du temps ou en situation d’incendie. A ces freins à l’emploi des matériaux composites comme éléments de structures dans les constructions du BTP s’ajoutent également le manque de recul sur les résultats nombreux mais épars et l’absence ou le manque de normes et règles de dimensionnement. Les principaux objectifs de la thèse sont de concevoir et tester des éléments structuraux innovants pour le Bâtiment et les Ponts. En s’appuyant sur les résultats de travaux de recherche (dont il faudra faire la synthèse) et sur le savoir-faire ou les outils / moyens de l’entreprise partenaire ainsi qu’en prenant connaissance de la rédaction en cours des règlements de calculs européens, il s’agira de développer des éléments porteurs qui seront testés expérimentalement au laboratoire et pour lesquels on proposera des méthodes de calculs et de dimensionnement. Les choix effectués devront intégrer les possibilités de construction, les contraintes réglementaires et environnementales ainsi que les coûts de fabrication avec un objectif de mise sur le marché à court ou moyen terme. Ces travaux devront être accompagnés du montage et du suivi des dossiers de certification. Contact / Renseignements : B. Jurkiewiez (bruno.jurkiewiez@univ-lyon1.fr) Dépôt des candidatures : envoyer par mail, avant le 1er mai 2019, CV et lettre de motivation à bruno.jurkiewiez@univ-lyon1.fr
Type de financement :
Convention CIFRE
Laboratoire :
LMC2 - Laboratoire des matériaux composites pour les constructions
Entreprise(s) partenaire(s) :
École doctorale :
MEGA - Mécanique - Energétique - Génie Civil - Acoustique
Lien
Cette thèse est en cours.

Mot(s)-clé(s)

  • Bâtiment
  • Composites
  • Essais de laboratoire
  • Modélisation
  • Structures