Annuaire des thèses

Estimation des modules et portances des couches de plateformes ferroviaires en service Pierre BREUL

Description

Directeur :
Pierre BREUL pierre.breul@uca.fr
Date de début :
01/10/2019
Date de fin :
30/09/2022
Résumé
Dans le cadre de sa politique de développement et de régénération (relèvement de vitesse, ajout d’une voie supplémentaire, etc.), le gestionnaire du réseau ferroviaire utilise des données de maintenance et des données de sols pour concevoir les travaux de terrassement. Dans ce cadre-là, il est notamment nécessaire d’évaluer la portance des différentes couches constituant la plateforme ferroviaire. Cependant actuellement, lors du choix des travaux de plateforme adéquats permettant de s’insérer dans les délais contraints alloués, le gestionnaire ne dispose d’aucun moyen quantitatif lui permettant de connaître la portance de la plateforme et de ses différentes couches, sans démonter la voie. Cette incertitude est renforcée pour ce qui concerne la couche intermédiaire (couche située entre le ballast et la partie supérieure des terrassements), qui s’est formée tout au long de la vie de l’ouvrage et est constituée d’un matériau grossier, très hétérogène. Ainsi, le gestionnaire a besoin de données précises afin d’adapter et d’optimiser sa conception des structures d’assise des plateformes ferroviaires. Il apparaît donc important de développer une méthodologie permettant d’estimer la portance de la plateforme ferroviaire dans son ensemble et aussi de ses différentes couches, notamment de la couche intermédiaire, et ce de la manière la moins traumatisante possible pour la voie afin de pouvoir maintenir son exploitation, en vue d’optimiser la politique de maintenance du gestionnaire. L’objectif des travaux de recherche est donc de développer une méthodologie de caractérisation en place du module de portance des différentes couches de la plateforme ferroviaire.
Type de financement :
Convention CIFRE
Laboratoire :
IP - Institut Pascal
Entreprise(s) partenaire(s) :
SNCF
École doctorale :
Ecole doctorale Sciences pour l'ingénieur
Lien
Cette thèse est en cours.

Mot(s)-clé(s)

  • Essais in situ
  • Géotechnique
  • Mécanique des sols
  • Ouvrages, patrimoine