Consultation des offres

Thèse: Valorisation des sédiments de dragage en tant que composante des bétons écologiques CDD

Contact

Nadia SAIYOURI

33405 Bordeaux

France

nadia.saiyouri@u-bordeaux.fr

Descriptions

Établissement :
Univ-Bordeaux - Université de Bordeaux
Laboratoire :
I2M - Institut de Mécanique et d'Ingénierie de Bordeaux
Date de début :
01/09/2020
Date de fin :
31/08/2023
Date limite pour postuler :
01/09/2020
Descriptif :

La problématique des sédiments revêt de plus en plus d’importance par le durcissement de la réglementation qui se profile avec l’arrivée de l’interdiction du rejet de sédiments de dragage en mer dès l’horizon 2025. En effet, le volume de sédiments dragués est estimé chaque année à environ 50 millions de m3, dont 95% seraient immergés et 5% gérés à terre. Par conséquent, dès l’entrée en vigueur de l’interdiction du clapage en mer, les quantités générées de sédiments vont significativement augmenter dans les prochaines années. Par ailleurs, il est inenvisageable de les stocker sur sites dédiés à proximité des lieux
de dragage à cause du prix du foncier. Ainsi, la solution de la valorisation des sédiments s’impose. Cette valorisation va de pair avec la difficulté croissante de l’accès à la ressource minérale qui conduit de plus en plus la filière du BTP à se tourner vers des ressources en matériaux secondaires issus par exemple de la déconstruction des ouvrages et des sédiments de dragage ; incitant ainsi un besoin d’une innovation technique et de compétences en accompagnement scientifique dans le domaine de la valorisation.
L'objectif de cette thèse est de concevoir de nouvelles méthodes de formulation des bétons écologiques à base des sédiments de dragage marins et les mettre en oeuvre industriellement pour mieux comprendre et appréhender l’impact de l’incorporation massive de fines sur le comportement des matériaux frais et matures. La formulation et les performances du béton en termes de propriétés mécaniques, de transport et de durabilité seront étudiées. La conformité environnementale sera aussi évaluée afin de pouvoir se
conformer aux nouvelles dispositions réglementaires européennes et françaises ainsi qu’un suivi des performances environnementales et géotechniques du béton produit.
Le (la) candidat(e) devra réaliser un travail pluridisciplinaire allant de la caractérisation physico-chimique des sédiments prélevés dans différents ports de la Gironde, à l’élaboration d’un programme expérimental pour la mise en oeuvre d'une nouvelle formulation de béton à base de sédiments de dragage, suivi de l’évaluation de la durabilité pour finir par la réalisation des essais à grande échelle (essai mur).
Profil du candidat : Le (la) candidat(e) devra être titulaire d’un Master 2 en sciences des matériaux ou en génie civil. La personne choisie devra faire valoir de très bonnes dispositions en mécanique tout en ayant des connaissances affirmées en physico-chimie des matériaux. Elle devra aussi attester de sa capacité à travailler en autonomie de manière méthodique avec un sens aigu de la rigueur, s’intégrer harmonieusement à l’équipe et apporter sa contribution active dans le cadre du projet de recherche auquel elle sera associée.
Financement : bourse Région Nouvelle Aquitaine
DIRECTEUR DE THÈSE : Nadia SAIYOURI (Professeure)
Courriel : nadia.saiyouri@u-bordeaux.fr
COENCADRANTE : Jacqueline SALIBA (Maitre de Conférences)
Courriel : jacqueline.saliba@u-bordeaux.fr
LABORATOIRE D'ACCUEIL : I2M - Site : Université de Bordeaux A11-A11 BIS, 351 cours de la Libération, 33405 TALENCE

Mot(s)-clé(s)

  • Béton
  • Comportement physique et mécanique
  • Durabilité
  • Environnement