Consultation des offres

poste Ingénieur d'Etude CDD

Contact

Nadia SAIYOURI

33405 Talence
1
France
0540008843
nadia.saiyouri@u-bordeaux.fr

Descriptions

Établissement :
Univ-Bordeaux - Université de Bordeaux
Laboratoire :
I2M - Institut de Mécanique et d'Ingénierie de Bordeaux
Date de début :
03/06/2019
Date de fin :
31/07/2020
Date limite pour postuler :
30/03/2019
Descriptif :

Libellé du profil : Ingénieur d’étude en techniques expérimentales (Instrumentation et suivi des sites de grottes ornées)

Composante ou service : I2M

Affectation précise : Département GCE 

Directeur ou responsable : JC Batsale

Référence de l’emploi :

REFERENCES DU RECRUTEMENT

Catégorie / Corps : Ingénieur d’étude

Nature :                 Recrutement contractuel suivi de concours externe  pour 2020

BAP / emploi-type : BAP C C2B42

Localisation : Université de Bordeaux, site de Talence

Activités essentielles :

  • Les activités du département Génie Civil et Environnemental (GCE) de l’Institut de Mécanique et d’Ingénierie de Bordeaux (I2M) portent d’une manière significative sur la compréhension, l’analyse et la modélisation en géosciences appliquées. L’ensemble de ces activités s’inscrit dans une logique « De la Mesure à la Décision » où la définition des stratégies de mesure, la mise au point des dispositifs métrologiquesl’analyse des donnéeset la modélisation jouent un rôle essentiel. Les champs d’application en sont nombreux : gestion de patrimoine, grottes ornées, ressources en eau, risques naturels. Les équipes de TREFLE spécialisées dans la modélisation thermique et aérologique des sites préhistoriquesintégrent aussi des mesures et expérimentations in situ.

 

  • Des compétences en métrologie et en analyse de données sont des éléments-clé du dispositif de recherche mis en place depuis de nombreuses années et pleinement reconnu aujourd’hui au niveau national. Il se traduit par l’existence de plusieurs sites pilotes relevant de l’ingénierie géologique et sous la responsabilité du Département GCE. Les problématiques scientifiques attachées à la ressource en eau, à la reconnaissance et au comportement des sols et aux cavités ornées (notamment à la grotte de Lascaux) sont soutenues par la Région Nouvelle Aquitaine et ont permis de nouer des collaborations fructueuses avec des partenariats extérieurs (DRAC, BRGM, Agence de l’eau,…) et des équipes aquitaines,EPOC/PACEA.

 

  • Du fait des contraintes inhérentes aux milieux naturels, la métrologie in-situ est un domaine en rapide évolution et d’une grande technicité, demandant de maîtriser des concepts physiques complexes et des outils sophistiqués, associés à un traitement du signal et des méthodes statistiques d’analyse de données.

 

Compétences requises :

  • Coordonner l’utilisation d’un plateau technique en géosciences,

 

  • Coordonner l’activité du personnel technique attaché à ce plateau,

 

  • Travailler en équipe (techniciens, chercheurs, étudiants),

 

  • Définir les dispositifs expérimentaux et formaliser les protocoles de mesures, en particulier pour les sites pilotes et les grottes préhistoriques,

 

  • Assurer l’exploitation des dispositifs expérimentaux,

 

  • Contrôler et organiser les interventions de maintenance préventive et les interventions de dépannage tant au laboratoire que sur sites,

 

  • Coordonner les relations aux interfaces, organiser l’échange d’informations avec les spécialistes des domaines techniques mobilisés dans l’expérience, en lien les structures et les experts du Ministère de la Culture, les collectivités territoriales, les bureaux d’études partenaires, etc,

 

  • Réaliser le traitement et l’analyse des données en vue de leur interprétation et s’appuyer sur la modélisation numérique conduite par ailleurs dans le laboratoire pour la rédaction de rapports de synthèse, 

 

  • Rédiger les documents de spécifications techniques, de conception et de réalisation associés aux dispositifs expérimentaux en laboratoire et in situ,

 

  • Connaissance des disciplines de l’ingénierie géologique, de l’hydrologie, de la géophysique et de la micro-climatologie en mileu souterrain,

 

  • Connaissance générale des dispositifs expérimentaux et leurs conditions d’utilisation en laboratoire et sur sites pilotes, veille technique,

 

  • Connaissance en métrologie en site naturel et en laboratoire depuis la phase de la conception de la chaîne de mesure jusqu’au traitement des données, en passant par la définition, la commande et le suivi de l’instrumentation,

 

  • Niveau d’anglais B1 à B2.

 

Environnement, contexte de travail :

  • L’activité s’exerce largement en milieu naturel et en laboratoire. La part du travail réalisée en extérieur, éventuellement en terrain accidenté et dans des conditions difficiles (cavités souterraines, grottes ornées, milieux confinés), peut nécessiter des interventions très fréquentes, voire nocturnes.

 

  • Une appétence pour la mobilité est donc indispensable : Ce poste nécessite en effet de nombreux déplacements pour la réalisation d’expérimentations sur sites, l'agent effectuant régulièrement des missions dont la durée excède 2 à 3 jours.

 

  • De plus, l'agent doit être familier des procédures et contraintes du travail en milieu souterrain.

Mot(s)-clé(s)

  • Environnement
  • Essais in situ
  • Géologie de l’ingénieur
  • Géophysique
  • Géotechnique