Consultation des offres

Caractérisation de sédiments de dragage en vue de leur recyclage dans des bétons de structures et graves routières bas carbone CDD

Contact

Jean-Claude Souche

30100 Alès

France
0779881218
jean-claude.souche@mines-ales.fr

Descriptions

Rémunération mensuelle :
Salaire à partir de 30 644 € bruts annuels selon profil €
Date de début :
02/11/2021
Date de fin :
02/07/2023
Date limite pour postuler :
30/09/2021
Descriptif :

L’objet de l’emploi prévu sur 20 mois est d’étudier la recyclabilité de sédiments de dragage dans des bétons et graves routières bas carbone. Cet emploi s’inscrit dans le projet READYNOV « ECODREDGE MED II » de la région Occitanie. Ce projet a pour objectif d’étudier la mise en place d’une filière de valorisation de sédiment de dragage de ports languedocien (Port-Camargue, Carnon, Pérols) en utilisant des compétences industrielles locales relevant du domaine de l’extraction de matériaux pour la construction (EUROVIA) ainsi que de la préfabrication béton (LIB Industries). Il est notamment prévu d’utiliser un sécheur industriel (centrale pour enrobés) au sein duquel en plus de l’opération essentielle de séchage des réactions de neutralisation pourraient être activées. Il s’agira alors de caractériser la potentialité de recyclabilité du produit obtenu dans des applications bétons de structures et graves routières bas carbone en substitution de matériaux naturels.

La personne en charge de cet emploi devra être à même de réaliser une caractérisation granulaire et physico-chimique des sédiments avant et après traitement afin d’optimiser le process industriel. Elle devra savoir faire le lien et comprendre la caractérisation géotechnique faire par le partenaire Eurovia. Elle devra aussi savoir piloter des études à dominante « environnementale » concernant la spéciation des polluants métalliques (Cuivre) et organiques (HAP et PCB). Ces caractérisations chimiques seront effectuées par des équipes de l’UMR CNRS 5151 Hydrosciences, l’équipe ERT du Centre CREER . Par la suite des études de formulation de bétons de structures et de graves routière bas carbone intégrants les sédiments traités devront être menées. Les formules présentant les résultats les plus prometteurs feront l’objet d’une caractérisation approfondie que ce soit en termes de comportement mécanique et de durabilité dont le comportement à la lixiviation. Les structures intégrant ces matériaux feront parties d’ouvrages maritimes. Un lien opérationnel sera à considérer entre la formulation de laboratoire et la dimension échelle 1/1 du prototype (20 m3 environ).

Elle travaillera sous la responsabilité du responsable de projet, d’un professeur de l’équipe DMS et aura à collaborer avec les autres acteurs du projet dont une personne en charge de l’analyse du cycle de vie de la filière de valorisation.

 

Mot(s)-clé(s)

  • Analyse de cycle de vie
  • Éco-Construction