Consultation des offres

M2R - Évaluation du comportement structurel des monuments historiques : vers une approche hybride éléments discret / éléments finis CDD

Contact

Thomas Parent

33400 Talence

France

thomas.parent@u-bordeaux.fr

Descriptions

Établissement :
Univ-Bordeaux - Université de Bordeaux
Laboratoire :
I2M - Institut de Mécanique et d'Ingénierie de Bordeaux
Date de début :
01/02/2021
Date de fin :
31/07/2021
Date limite pour postuler :
15/11/2020
Descriptif :

Contexte

Ce travail de stage de M2R s’inscrit dans le projet ANR DEMMEFI qui débute en Janvier 2021. Il s’effectuera au sein du laboratoire I2M de Bordeaux, département GCE. Il se place dans le contexte de la préservation des monuments historiques à forte valeur architecturale. L’un des principaux enjeux scientifiques du projet consiste au développement d’un outil de calcul numérique permettant de fournir une évaluation structurale de ce type d’ouvrages en maçonnerie ancienne. Le cas d’étude de la cathédrale Notre-Dame ayant subi d’importants dommages suite à l’incendie survenue en avril 2019 sera l’objet de validation du modèle mécanique. La modélisation mécanique des ouvrages anciens en maçonnerie met aujourd’hui en œuvre 2 grands types de modélisations mécaniques : les modèles de zones cohésives frictionnelles basées sur la méthode des éléments discrets (MED) et les modèles d’endommagement quasi-fragile basés sur la méthode des éléments finis (MEF), mais, aucune de ces modélisations ne permet d’obtenir une modélisation exhaustive du comportement d’une maçonnerie. Néanmoins, ces deux modélisations mécaniques apparaissent très complémentaires et un des enjeux du projet DEMMEFI sera de combiner ces deux types de modélisation afin d’obtenir une modélisation hybride MED/MEF permettant de bénéficier des avantages de chacune. En perspective, ce stage de M2R débouchera sur une thèse de doctorat de 3 ans financée par l’ANR.

 

Sujet et objectifs du stage

Dans un premier temps, une bibliographie sur l’utilisation des modèles d’endommagement quasi-fragile (MEF) et des modèles de zones cohésives frictionnelles (MED) appliqués au calcul des ouvrages anciens sera entreprise. Ensuite, ce stage de recherche financé d’une durée de 5 à 6 mois sera dédié à la mise en place de modélisations basées sur un modèle d’endommagement quasi-fragile et/ou sur un modèle de zone cohésive frictionnelle. Celles-ci devront aboutir à l’évaluation structurale d’éléments de structure simples de la cathédrale Notre-Dame (arcs-boutants, voûtes sexpartites, culée).

 

Compétences attendues

  • Compétences solides en mécanique non linéaire, simulation numérique et modélisation des structures par éléments finis ou éléments discrets
  • Gout pour la programmation
  • Autonomie, force de proposition, bon relationnel
  • Bon niveau d’anglais
  • Profil Génie-Civil souhaitable, curiosité pour le patrimoine et les monuments historiques

Mot(s)-clé(s)

  • Endommagement
  • Modélisation